Une des nombreuses missions de l’AFDT consiste à valoriser les métiers du décolletage. Dans ce cadre, sur l’initiative de #bepog et en collaboration avec le CIP à Tramelan, une septantaine d’élèves en âge de choisir un métier ont eu l’opportunité d’effectuer des visites techniques dans trois départements du CIP les 2, 3 et 5 mars 2020.

L’accueil se trouvait au sein même du bâtiment DEFI, dans une salle du CIP-CTDT. Jus d’orange et croissants annonçaient le début de cette journée.

CTDT : Découverte du décolletage et « DEFI, l’atelier du futur »

Les objectifs de cet atelier étaient de découvrir l’environnement du décolletage, de présenter les différentes voies pour travailler dans le décolletage, ainsi qu’une sensibilisation aux nouvelles technologies qui gravitent autour du métier.

L’atelier débutait avec une courte présentation en salle. Un tour d’atelier suivait, présentant le décolletage conventionnel puis le décolletage CNC. Une pièce était réalisée sur une machine, avec les explications de cette réalisation. La pièce a été préparée entièrement par un apprenti polymécanicien de deuxième année. Elle laissera un souvenir, un petit porte-clefs, à nos jeunes visiteurs. L’atelier se terminait par une visite de l’atelier connecté où les écoliers ont pu se rendre compte de l’évolution du métier.

CFCH : Découverte de l’horlogerie

Les élèves étaient accueillis en salle de théorie où nous faisions une brève introduction sur la mesure du temps : mouvement de la terre et de la lune donnant les divisions naturelles du temps : jour, mois, saison, année.

Nous évoquions ensuite les instruments de mesure du temps à travers l’histoire et l’évolution de la précision de ces instruments, passant d’une dérive de 2 heures par jour pour les premières horloges mécaniques à une erreur de 1 seconde pour 160 millions d’année pour les horloges atomiques modernes.

En partie pratique, les élèves pouvaient manipuler des mouvements mécaniques de montre et ils apprenaient la différence entre une montre électronique et une montre mécanique en observant la différence de battement de l’aiguille de seconde.

Ils avaient ensuite l’opportunité de démonter la partie « moteur » d’une montre mécanique et de la remonter. C’est un mécanisme composé de 6 vit et 7 pièces parmi lesquelles le barillet, pièce qui contient le ressort moteur qui fournira l’énergie pour le bon fonctionnement du mécanisme.

La partie pratique se terminait par le contrôle des mouvements sur les appareils de mesure appropriés, ainsi que l’utilisation de différents outils optiques.

Médiathèque : Atelier numérique 

Le but de cet atelier était de présenter aux élèves une application qui est utilisée pour la création de film d’animation. Stop Motion est un logiciel permettant de créer un mouvement à partir d’objets immobiles. Entre chaque image, les objets de la scène sont légèrement déplacés et lorsque le film est projeté à une vitesse normal, la scène semble animée.

L’atelier débutait avec des explications sur cette technique ainsi que sur la présentation d’un court film. Les élèves étaient ensuite dirigés en 2 groupes de 3 à 5 personnes. Chaque groupe disposait d’une tablette et leur objectif était de travailler de manière collective pour créer un film de quelques secondes. Du matériel était à leur disposition (lego, pâte à modeler, etc.).

Une fois le décor réalisé ceux-ci pouvaient commencer les prises des photos et la création de l’histoire. Un titre et des effets (son, texte, etc.) devaient y être ajoutés.

La créativité alliée à la technologie a su attirer tous les élèves. Cet atelier fut un succès !

Lucie Frainier, Laurent Martinerie et Fabrice Wuillemin